KikouBlog de baboubabou
baboubabou

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Entraînement du 19 Septembre 2013, vélo

maison - salle de sport - maison, durée : 01:15:00, 24 kms, 100 m D+

Entraînement du 19 Septembre 2013, bodystep

Espace Vital, durée : 01:00:00, 0 kms, m D+

62 km trail de la côte d'Opale

Par baboubabou - 18-09-2013 15:23:08 - 1 commentaire

L'an dernier, j'ai couru le 42 km sous une châleur de plomb et je m'étais promis d'y retourner sur le 60 km cette année 2013... heureusement, le temps était idéal, 19° au plus chaud de l'après midi !

Pour se simplifier la vie, on va loger au camping de Wissan, assez sommaire, mais pour deux nuits, ça fera l'affaire et en plus, c'est pas cher !

Arrivée dans la place le samedi midi sous un grand soleil, mais le vent est fort. Nous allons au retrait de dossard qui cette année n'est plus sur la place du village, mais bien sur la digue. Organisation assez sympa, sponsorisée par Adidas... nous aurons donc droit a un joli Tshirt technique couleur jaune canari. On profite de l'après-midi pour aller supporter les coureurs du 7km, du 14km et du relai... toujours sympa d'être de l'autre côté de la barrière, mais déjà dans l'ambiance.

Dimanche matin, lever à 7H, pas de stress et petit dej habituel. Toutes mes affaires sont prêtes depuis hier soir afin de gagner un maximum de temps. Mon homme m'accompagne sur la ligne de départ et c'est à 8H pétante que nous 416 traileurs prennent le départ. A peine partie que je suis déjà en queue de peloton, mais c'est le cadet de mes soucis du moment que je passe les BH et franchement, ça devrait le faire sans problème. De toute façon, c'était pas la peine de dépenser de l'énergie inutilement car il y a un premier bouchon au sortir de la plage pour accéder au sentier qui monte au Cap Blanc Nez... on se retrouve bien vite dans la première montée en single track. Je mets un point d'honneur à trottiner tout le temps, c'est pas de la rando non plus ! Ensuite, nous continuons en direction de Sangate puis nous faisons demi tour à l'intérieur des terres. Une côte d'env. 1km mais pas bien méchante en ralentit plus d'un. C'est une succession de montées-descentes jusqu'au premier ravito au km 20. Un ravito bien fourni, des bénévoles sympas... je prends le temps de complèter ma poche à eau et je reprends mon petit bonhomme de chemin. Nous descendons toujours vers le sud à l'intérieur des terres. La mer est très souvent en toile de fond, les décors sont superbes dans ce soleil qui illumine notre journée sans nous faire souffrir. Je me régale, le plaisir est au RV. Deuxième ravito avec salle de repos au km 40... déjà les 2/3 de parcourus... je commence a avoir mal à mon genou arthrosique. Je prends le temps de le straper. Je me ravitaille correctement (miam les tartines au pâté...), je bois deux cocas pour me booster et me voilà repartie. On sent que les coureurs commencent à souffrir. Moi, je suis bien (hormis mon genou). Nous entrons dans le vif du sujet avec les dunes de la Slack, des montées dans le sable fin qui nous vrillent les mollets et des descentes où j'attaque par le talon et où je me laisse glisser... j'adore. Je me suis improvisé des gûetres maison avec de vieux collants opaques noirs que j'ai coupé à hauteur des genoux et que j'enfile au dessus de mes trails... magique, pas besoin de vider le sable des shoes... on traverse une petite forêt sablonneuse, puis quelques escaliers en bois bien casse-pattes, du sable encore et encore puis arrive la traversée de la rivière Slack. L'an dernier, sur le marathon, j'avais de l'eau jusqu'aux genous, alors je suis un peu inquiète en me dirigeant vers la rivière... mais un commissaire de course me fait signe de contourner à droite où m'attend un petit canot gonflable... et c'est en canot que je vais traverser ! quel luxe... ouf mon gsm n'aura pas à subir les assauts de l'eau ! grand moment de rigolade quand il faut enjamber le canot après plus de 50 km de course... les jambes sont flageollantes et l'équilibre instable. Me voilà enfin de l'autre côté, je rejoins la digue où je dois faire quelques km sous les regards indifférents, amusés ou encourageants des promeneurs... ensuite, on rejoint le sentier cotier pour rejoindre le Cap Griz Nez... ça grimpe raide. Mais là je sais que je n'ai plus que quelques km (5 ou 6) et je suis presque sure que ça va le faire... le moral est au zénith et je trottine toujours à mon allure de croisière, sans jamais me mettre dans le rouge... le plaisir avant tout ! je commence a doubler pas mal de jeunes clampins en souffrance, une tite tape sur l'épaule, un p'tit mot d'encouragement et je continue ma route. Les escaliers au cap me font souffrir et m'arrachent une grimace à chaque fois que je pose un pied en descente sur une marche... mais je m'accroche. Enfin, on redescend sur la plage. La marée est haute et les derniers kilomètres sont difficiles dans les gallets et sur la digue de grosses pierres. La prudence s'impose parce qu'avec la fatigue, une erreur se paye cash ! je trottine le plus possible au plus près de l'eau. Les pieds sont mouillés mais c'est pas grâve, c'est ça aussi le trail. Enfin, j'entend la sono de l'arrivée. Il faut encore monter sur deux grosses pierres pour rejoindre la digue. Le coureur devant moi est pris d'une crise de tétanie. Il reste bloqué à 4 pattes sur la pierre. J'essaye de l'aider à se relever en le prenant par le bras et en l'encourageant, mais rien n'y fait... les bénévoles vont le prendre en charge et miracle, il passera l'arrivée tout ragaillardi quelques minutes après moi. Ca y est, je suis sur la dernière ligne droite. Le public est toujours là après plus de 8H de course et il est châleureux. Grâce aux dossards personnalisés à nos prénoms, j'entend des "Babou" qui fusent de partout. Je me sens forte, j'accélère encore et c'est avec la banane que je passe l'arrivée après 8H18' de plaisir.

Vraiment une très belle course, organisation bien rôdée, décors somptueux en bord de mer... à refaire sans modération.

Voir le commentaire

Entraînement du 18 Septembre 2013, BodyBalance + VMA

piste cyclable, durée : 00:55:00, 10 kms, 35 m D+

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 3940 visites